après il n’y aura plus personne
et plus rien du tout

je deviendrai un arbre
silencieux
avec plein de souvenirs
dans les autres
que je n’entendrai plus
car il n’y aura plus personne
et plus rien du tout.

je deviendrai un arbre
j’enseignerai le vent et le ciel
désespérément
mais il n’y aura pas d’oiseaux
sur mes branches
il n’y aura pas d’orage
qui se rêve

je serai l’immobile géant
qui demeure
dans l’immobile néant

et rempli de poussière-neige
je serai dans l’écorce
mille hivers
et mille hiers
confondus

mille assassins frigides
me tueront lentement
dans ma moisissure