J’aurais voulu être une femme
Et prendre lutte et fierté pour mon corps
Apprendre à le connaître avec mes soeurs
Et grandir en soi cette confiance du geste.
J’aurais voulu être une femme
Ne pas être seule dans ma féminité
Et ne pas avoir honte de mes désirs
De femme. J’aurais voulu autre chose
Que ma solitude d’homme
Dans un corps qui ne lui
Appartient pas, j’aurais voulu
Être désiré et apprendre
Ce que mon corps
Retient du jour,
J’aurais
Voulu un autre sexe
Une autre intimité
Que je porte à moi-même.
J’aurais voulu marcher dans d’autres silences
Que celui de mes pas d’homme
J’aurais voulu me pardonner
Une autre laideur
Quand je promène ma main
Sur mon corps nu.
J’aurais voulu être courageux
Et apprivoiser ma masculinité
Comme on apprivoise sa tristesse
Mais je ne suis qu’un homme seul
Parmi les masculinités d’autres hommes
Désirés par d’autres femmes.
J’aurais voulu être une femme
Et m’affirmer telle que je suis
Mais je ne suis qu’un homme seul
Qui ne sait pas être à soi-même,
J’aurais voulu être aimé
Pour apprendre de l’autre
Sur ma peau, l’ampleur
De ma solitude.