Pour écrire un seul vers

Pour pouvoir écrire un seul vers il ne suffit pas
d’avoir accompli beaucoup de voyages
l’on peut traverser mille fois le même chemin
rencontrer mille fois le même érable
au croisement de la rue qui mène
à la même bibliothèque, et toujours
trouver de quoi raconter son poème.
Pour pouvoir écrire un seul vers il faut
en avoir écrit beaucoup d’autres,
et ne pas y donner d’importance.
À propos de la poésie je n’ai
pas d’autres leçons à donner.
Si mes vers étaient vraiment des vers,
ils ne décriraient pas les paysages
que j’aurais vus lors de mes voyages.
ils seraient ici, en train de raconter
comment en ville je marche sans faire de bruit
comment le vent décoiffe mes cheveux noirs
comment mes pas n’en rencontrent pas d’autres
si mes vers étaient vraiment des vers.
Rainer ! Ô Rainer ! Écoute-moi Rainer
je ne saurais pas apprendre tes vers
alors écoute les miens, Rainer,
Rainer, écoute-moi bien
je suis poétesse.