je voudrais sentir dans le ciel l’odeur d’un livre neuf
accomplir le geste au creux des mains
les plis d’un bleu
entre les lèvres

je ne sais pas ce qu’il sera encore possible
il me semble pourtant qu’un bonheur est là
dans le fait de savoir que ma fin
sera précédée d’amour

et plus j’aime et plus je me dis que je pourrais partir
je n’ai pas honte d’aimer
j’aime de tout mon corps

et je vous embrasserai
le visage dans les cheveux
je sentirai comme dans un livre
le corps prenant forme
d’un nouveau jour
à aimer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s