je ne sais pas d’où vient
des orages la douceur
de mon corps la pudeur
je ne sais pas d’où vient

du soleil l’envie de vivre
de la pluie les vies passées
je ne sais pas d’où vient
des ombres les présences

des présences les ombres
je ne sais pas d’où vient
des histoires les prémisses
des histoires à venir

je ne sais pas d’où vient
des poèmes les échos
des échos la profondeur
je ne sais pas d’où vient

des arbres les écorces
du vent les mémoires
je ne sais pas d’où vient
des tristesses les pays

des joies la petitesse
je ne sais pas d’où vient
des tristesses les ami.e.s
de nos joies poéètesses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s