au bout de la rue la pharmacie
ce matin avaler les médocs
anti dépresseurs anti
psychotiques

supprimer la mémoire
du temps passé
de crises d’angoisse
oubliées

supprimer l’envie
de se supprimer
soi-disant
guérir

d’aucune plaies
d’aucun virus
mais d’un ciel éventré
recevoir la douleur

lourde
la rencontre de soi
portée sur les épaules
d’un amour retrouvé

d’un ciel éventré
recevoir la douleur
d’un ciel éventré
se remettre à aimer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s