cueillir les mûres
au bord de la route
piquer les groseilles le raisin
du voisin

tous les petits bonheurs
font mal au ventre
quand on y pense
l’enfance

est sans doute
cet ensemble de douleurs
ces petites cicatrices
tous les petits bonheurs

font mal au ventre
se brûler la langue
en goûtant le gâteau de mamie
le dos tourné

tout juste sorti du four
une vague de chaleur
sur les jambes
croiser le fer avec des bâtons

taper sur les doigts
sans faire exprès
se cogner aux poutres des combles
se faire cogner à l’école

crampes à la piscine
courbatures fiévreuses
otites insomniaques
se faire tirer les cheveux

fessée cul nu
coups de poing du frère
dans le bras
tous les petits malheurs

font mal au ventre
mais au mal par le mal
tous les petits bonheurs
font mal, mal, mal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s