que le mot fin soit fin
ou finalité
on questionne parfois
la différence

s’il y en a une
je me demande laquelle
parmi les choses qui se terminent
quel sort aurait pu être autre que celui-là

sans croire au destin
ni en Dieu
mais en ces mêmes choses
trouver la certitude d’elles-mêmes

ce que l’on acquiert
par la fin d’une chose
peut-être est-ce le savoir intime
de sa fin

de la même manière
que l’on comprend
qu’on a aimé
quand vient la solitude

et de la fin de l’enfance
sans doute souffrirons-nous toujours
de n’y jamais trouver
sa fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s