un enfant au cerf-volant
tire sur les bras
la complicité du vent
le regard de son papa

accroupi derrière lui
guidant l’agile bateau
la proue de son fils
buste de sa fierté

je pense à mon père
tentant de me souvenir
un regard fier
posé sur moi

je me souviens d’un sprint
au cross de la ville voisine
les hurlements de mon père
tranchant les autres

les jambes hallucinantes
les poumons évanouis
je regrette aujourd’hui
de ne pas avoir

croisé ses yeux
dans l’écho de la foule
mais encore je rêve parfois
de ce regard là

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s