plus j’ai mal et plus je grandis
et la boule dans mon cœur
qui me pèse depuis des jours

c’est une douleur nouvelle
et si j’ai peur de quelque chose
c’est de la perdre
sans l’avoir dépensée

car tous mes regrets sont des tristesses manquées
on n’y revient pas

mais la douleur
c’est une tristesse encore vivante
et il y a tout à aimer
avec douleur

l’adrénaline fait mal
elle se met en boule
en attendant la marche
les jambes tremblantes

comme au cross du collège
et j’aimerais pouvoir dire de l’avoir retrouvée
mais j’en ai marre de cette coquille vide
que je pense être
que je désigne
je n’ai rien perdu

je n’ai juste
rien gardé
mes deuils sont des fantasmes
des consolations
je n’ai pas tellement de regrets

ni de souvenirs
heureux

j’ai tellement fui
l’amour des autres
car j’avais peur finalement de me rendre compte
qu’au bout de ma chute il y aurait quelque chose qui m’attendrait
et je disais et je dis

j’ai perdu
je ne sais pas
j’ai peur
je justifie ma fuite
je justifie la faiblesse
de ma faiblesse

car j’ai peur
d’avoir tout perdu
et de ne pas savoir
que faire de ma faiblesse

j’ai si mal de ne plus vouloir fuir
ça fait si mal
et sans doute je ne supportais plus cette douleur
et sans doute qu’il était essentiel de fuir

et vous le savez
on ne m’en voulait pas tellement
on comprenait

car parfois on a envie de fuir
une envie terrible
on comprend celui qui succombe
à cette envie
qui ne s’en sort pas

la dépression c’est ne pas avoir mal
de l’envie de fuir
mais de son besoin
que la honte accompagne

je ne crois pas qu’on s’en sort
car on ne sort de rien
il n’y a pas le monde au dehors
je n’arrive pas encore
à me dire que les autres

ce sont les autres
qui vivent ailleurs
je ne sais pas où
dans un endroit que j’invente de toute pièces

que leur amour est quelque chose qui vient de là bas
je n’arrive pas encore à casser cette incertitude
entre le sentiment d’être étranger
et le sentiment que c’est le monde qui est étrange
et les autres

autres
et peut-être que personne ne sait jamais
mais ma douleur n’est plus cette incertitude
et n’est pas non plus une certitude

pas vraiment une croyance
pas tout à fait une peur
juste la douleur de s’aimer

et de s’aimer
avec le même amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s